Gareth Edwards parle de GODZILLA

Publié le 20 Juillet 2013

A l'occasion du Comic-Con 2013, le réalisateur, interviewé par le site shocktillyoudrop.com, dévoile quelques informations intéressantes sur GODZILLA :

Sur les personnages et la dimension du film :

"Peu de gens ont vus Monsters (son premier film sorti en 2010, ndr), mais j'espère que ceux qui l'ont vu et apprécié dirons de Godzilla, « je ne sais pas si c'est le même réalisateur ». Lorsque j'ai fait Monsters, je créais tout les effets visuels moi-même donc il y avait une limite à ce que je pouvais montrer ou non. Dans Godzilla, je n'ai pas eu ces limites et le film sera beaucoup plus épique. Mais ce qui était important pour moi, c'était d'avoir des personnages intéressants. Nous avons essayé de trouver la bonne histoire où les personnages étaient liés aux évènements sans que cela paraisse forcé (…)

Sur le script de Frank Darabont

(…) Frank est venu nous donner un coup de main sur les personnages et les émotions. La plus belle scène du film a été écrite par Frank, Juliette (Binoche) et Bryan (Cranston) vous diront que c'est ce moment particulier de l'histoire qui les a emmenés à s'impliquer dans le film. Frank a apporté beaucoup de coeur et d'âme. J'aimerais travailler avec lui de nouveau.

Sur ce que Godzilla représente

(…) Je l'ai toujours vu comme une force de la nature. Ce n'est pas comme King Kong où il y a une personnalité. Godzilla représente la colère de la Nature. Nous travaillons en ce moment sur les effets spéciaux (…) Le thème est la confrontation de l'Homme contre la Nature, et vous ne pouvez pas gagner ce combat. La Nature gagne toujours et c'est le contexte même du film. Il est un anti-héros. Je ne le décrirais pas comme un bon gars, mais il n'est pas le mal personnifié. Il est la punition que nous méritons, vous savez ?

A propos des « pouvoirs » atomiques de Godzilla

(…) Ils sont dans le film mais nous avons essayé de les intégrer de façon à ce qu'ils n'apparaissent pas comme étant trop fantastiques. Je ne peux pas trop en parler. Il y aura bien des élements liés au nucléaire dans le film.

Sur l'implication de la Toho

Ils ont été beaucoup impliqués. Nous leur montrions les différents designs dans l'attente de leur approbation. C'était très important pour moi que cela ressemble à un Godzilla de la Toho. Je suis allé les voir au Japon et ils venaient sur le tournage. Il y a toujours cette peur quand vous travaillez sur une franchise...Qui suis-je ? Ce jeune réalisateur britannique qui joue avec leur licence. Mais ils ont sentis que nous étions très respectueux envers leur univers. Dans les livres sur Godzilla, il y a deux différents groupes : celui du Godzilla original japonais et celui du remake américain de 1998. J'aimerais que le nôtre soit considéré comme faisant partie du groupe Toho."

Gareth Edwards parle de GODZILLA